Comment étudier le racisme ?

Le 1er février 2016, j’ai été l’invitée pour une entrevue à l’émission scientifique L’oeuf ou la poule ?, sur les ondes de Choq, la radio de l’Université du Québec à Montréal, en tant que chercheure en sociologie du racisme. Je reviens sur l’exclusion sociale des Roms en France, en mobilisant une méthode d’analyse sociologique.

Écouter ici : http://www.choq.ca/episodes/loeuf-ou-la-poule/emission-du-1-fevrier-2016/

(émission du 1er février 2016, à 10 min. environ)

Le 31 janvier, l’Agence Science Presse annonçait l’émission ainsi :

 » L’oeuf ou la poule ? relève le défis de traiter sous un angle scientifique la question du racisme et des facteurs d’exclusions de « l’autre ». Étudiante chercheure en sociologie du racisme et journaliste à ses heures, Raphaëlle Corbeil revient sur ses méthodes et questionnements.

Le 28 décembre dernier, le journal Le Soleil, le quotidien de la ville de Québec, titrait « Première vague de réfugiés à Québec » avec un sous-titre « Au moins quatre migrants Syriens destinés à la capitale arriveront à Montréal ce soir ».
Ce vocabulaire d’envahissement, de débordement, « la vague » est-il l’expression d’une forme de racisme, d’une peur de « l’autre » ? C’est la question que nous poserons à notre invitée, Raphaëlle Corbeil. Elle se spécialise sur l’islamophobie au Québec.
Nous découvrirons que la sociologie du racisme est une discipline. Elle passe par l’analyse des discours, des lois, des initiatives d’associations, ou des réactions d’accueil ou de rejet de la population.

On a découvert notre invitée par son article dans la revue DIRE, le magazine des cycles supérieures de l’Université de Montréal. Elle partage son étude sur « les facteurs d’expulsions » de la population des Roms en France. Ils seraient environ 20 000 Roms en France, sur 65 millions d’habitants. A titre de comparaison, cela représente 3 personnes sur les 10 000 habitants de Sainte-Adèle dans les Laurentides. En d’autres termes, ils sont peu nombreux, et pourtant ils sont omniprésents dans les médias et dépeints comme une « sous-classe » d’Européens. Ils n’ont pas les mêmes droits que les « autres » Européens et vivent dans des conditions déplorables.

Le défis de l’oeuf ou la poule et de son mandat scientifique est de mettre en lumière les protocoles de recherche utilisés pour bien montrer qu’il s’agit là d’études scientifiques, sociologiques, avec une dimension historique, et non d’une opinion. »

[À lire sur : http://www.sciencepresse.qc.ca/blogue/2016/01/30/etudier-racisme]

L’oeuf ou la poule ?, l’émission de vulgarisation scientifique, est diffusée tous les lundis à 20h, sur Choq.ca, la radio web de l’Université du Québec à Montréal. L’émission est ensuite disponible en baladodiffusion sur la page de l’émission sur Choq.ca

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :