Une place à prendre ou à laisser ?

Depuis la campagne de l’ONU HeForShe portée par Emma Watson, la place des hommes dans le mouvement féministe ne cesse d’alimenter les débats. Plusieurs féministes sont réfractaires à leur participation, alors que d’autres l’approuvent. Peut-on être un homme féministe? Les universitaires Mélissa Blais, Ryoa Chung et Martine Delvaux discutent de cette épineuse question.

http://bit.ly/1GU0lYd

Article publié dans La Gazette des femmes le 14 octobre 2015.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :