Roms, ces exclus de la République

Paris, ce n’est pas seulement la tour Eiffel, les Champs-Élysées et les cafés mythiques de Saint-Germain. C’est aussi une ville où la grande pauvreté côtoie les boutiques de luxe, où la misère se fond dans le décor dans l’indifférence des habitants. Ici, la précarité a un visage : celle des enfants qui dorment dans la rue. Regard sur cet aspect bien particulier de l’itinérance en France.

Lire ici : http://bit.ly/1xmJXeX

Publié sur Ricochet le 7 octobre 2014.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :